El Felino à Narbonne

29/09/2020

 

Dimanche 27 septembre 2020. Il est encore tôt pour aller se baigner, mais qu’importe, El Felino a la rage de combattre dans l’arène. Le seul triathlon de l’année sera celui de l’Extrememan et il sera épique.

Départ de la natation, une eau plutôt salée, qui permet une bonne flottaison et lui permet de réaliser un temps natation plus que correct. Les entraînements poissons de ces derniers mois ont permis de maintenir le niveau aquatique et lui permettent de sortir dans le premier paquet.

 


Une transition plutôt fraîche, mais ce n’est rien comparé à la transition de l’Altriman. Une question de mental, paraît il.

Départ pour un parcours cycliste non méconnu et qui, lors d’un temps non venteux, permet de se faire plaisir et de se rappeler les sensations de vitesse. Ce jour ci ce ne fut pas le cas. Le vent était bien présent, et El Felino a du s’accrocher pour rester bien en équilibre. Un vélo légèrement décevant pour son fan club, qui l’a vu évoluer ces derniers mois dans une forme cycliste olympique. Peut être était ce une stratégie pour garder de l’énergie sur la course à pied ?

Quoi qu’il en soit, une fois la monture posée, El Felino se lance dans une course effrénée qui nous rappelle ses qualités pédestres. Avec ce temps, se réchauffer était plus que nécessaire.
Des doutes, le public en a eu. Peu d’entraînement à pied, il faudra compter sur les acquis et sur le mental de cet homme. Une course à pied qui ne nous a pas déçu et qui lui permet de remonter dans le classement pour accrocher la 18ème place. Une foule en délire, un club reconnaissant de l’image donnée de ses couleurs, et une dactylographe plus que fière de ce résultat. Bien joué champion.

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

A bout de souffle - Swiss peak Trail 360

February 18, 2020

1/10
Please reload

Posts Récents

September 29, 2020

February 23, 2020

October 15, 2019

Please reload

Archives