Challenge de La Clape

23/02/2020

Dimanche 23 février : La saison des compétitions vient de s’ouvrir avec le Challenge de La Clape.

-          29Km à vélo autour du massif de La Clape 

-          10Km à pied en bord de mer

 

La particularité de cette épreuve ? La partie vélo est un Contre La Montre, les femmes prennent le départ à 9H00 et s’élancent les unes après les autres toutes les 30 secondes. C’est au tour des hommes, une heure plus tard, de prendre le départ. 

La course à pied se fait en différé avec un départ femmes à 14H00 et un départ hommes à 15H00. Cette course permet donc de réaliser un enchainement différé, dans une super ambiance et un départ de course assez inédit (sur une rampe de lancement… attention à l’équilibre ;) )

 

C’est donc une petite équipe de TUCos qui prend la direction de Narbonne-Plage vendredi soir, les vélos de chronos bien attachés à l’arrière des voitures.

 

 

Dimanche, c’est à 9H08 que je prendrai le départ. Première course pour Speedy, j’avais hâte de me lancer avec ce nouveau vélo dont le profil était taillé pour lui ! Plutôt plat, malgré la bosse de la Clape, de grandes lignes droites sur la première partie et de beaux lacets avec une grande visibilité dans les descentes. Le vent est venu ajouter son grain de sel, il va falloir faire l’effort le vent de face sur la première partie !

 

Le top départ est lancé, je porte le dossard 18, je pars donc en 18ème position. J’ai tenté de mettre de côté mon tempérament de « bonne mère de famille » à vélo et je me suis vite prise au jeu : en partant toutes les 30 secondes, on a qu’une envie, rattraper les concurrentes au fur et à mesure… j’ai dû en doubler 12 ou 13, en vélo de route (il faut dire que sur le plat, bien positionné sur un vélo de chrono, ça fait la différence !).

Le temps est parfait, les paysages pas désagréables (surtout la descente de La Clape on l’on surplombe toute la ville)… ce qui ne m’a pas empêché de me faire doubler dans les derniers kms par Manon Gênet. Je poserai le vélo juste après elle (dossard 32… je vous laisse imaginer l’écart de temps ;) )

 

 

J’ai le plaisir d’avoir le temps de regarder le départ de Clém, Quentin et Nico

 

A 14H00, le départ de la course à pied est donné. Le 10km se fera en trois tours, ce qui permet d’avoir en permanence des encouragements (et au public de ne pas s’ennuyer). Il va falloir composer avec le vent, les premières chaleurs, et cela signe ma reprise de la course à pied.

Manon part devant suivie de la deuxième (3ème du Championnat de France Duathlon Longue distance l’année dernière). Et juste derrière, un groupe de sept filles. Et qui se cache parmi ce petit groupe ? Bibi ! Bien protégée du vent, je tente de rester avec elles afin de sortir de ma zone de confort. J’avais oublié la violence du 10Km… 5 premiers Km en 21’15, aïe, ça pique ! Au 3ème tour je décroche. J’ai explosé comme un popcorn, c’est la première fois que je ressens cette sensation : le cerveau qui a la volonté de continuer l’effort et de maintenir l’allure, et les jambes qui ne veulent plus ! Je me retrouve seule face au vent et impossible de faire cet effort de remonter. J’ai explosé en cours de route (44’12) mais j’ai terminé et sans douleur, c’est le principal ! 

 

 

 

Je me suis vraiment faite plaisir sur cette course et mes compères également. A 1H30 de Toulouse, sous un magnifique soleil, une épreuve bien organisée et de l’intensité. J’imagine déjà cette épreuve au TUC Tour l’année prochaine….!

 

Et au passage, le combo Challenge de la Clape + Grands buffets de Narbonne, ça se fait bien ;)

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

A bout de souffle - Swiss peak Trail 360

February 18, 2020

1/10
Please reload

Posts Récents

September 29, 2020

February 23, 2020

October 15, 2019

Please reload

Archives