Sur un chemin de paix et de délivrance

16/10/2019

 

Préconisation de fond sonore pour la lecture :

https://youtu.be/Vh-UV5Ouve4

 

 

 

S’inscrire en 2019 au RAID INSA

Oui, c’est ainsi que notre lubie commença

Évidemment d’un podium nous ne pouvions que rêver

Unanimes face au niveau de ce RAID, plutôt élevé

Réussir à y monter, mais pas forcément pour nos capacités

Suite à cette révélation on ne souhaitait plus que de ramener ce trophée.

 

Elu de mon coeur, ô beau jambon à la fois doux, gras et soyeux

Tu sais que c’est dans mon ventre que tu seras le mieux !

 

Fallait-il encore trouver l’accoutrement qui nous permettrait de relever ce défi

Rentrer dans le coeur des gens n'est pas facile, mais de cela nous faisions fi

En evêques avec une belle tunique

Rouge et Blanc pour le côté dynamique

En communion avec en fond des chants ecclésiastiques

Souffrir samedi et dimanche, c’était notre optique.

 

Distance totale à parcourir : 130 kilomètres

Un parcours boueux, éviterions-nous que la fraîcheur nous pénètre ?

 

Très hésitants mais motivés, on finalisait l’inscription

Un nom d’équipe reflétant notre âme, les papamobiles nous deviendrions

C'est ainsi que débutait cette quête du jambon!

 

Naturellement c’est au dernier moment que l’on s’est posés des questions

Etait il difficile de courir avec une soutane trempée de saintes émotions ?

 

Pourrait-on avoir des difficultés au moment d’enjamber ?

Assurément toutes ces questions n'avaient pas de réponses claires 

Seuls, nous comptions sur la voix du seigneur pour qu’elle nous éclaire

 

On avait cela dit oublié le canoë et ses plaisirs inhérents

Une occasion de tester le frottement avec le nylon de notre vêtement.

Bien moqués par les encadrants de cette activité

L’essentiel était de se faire remarquer

Inévitablement tout le monde nous soutenait

Et cela nous a bien aidé à continuer

Rémi a bien poussé sur les mollets, merci le tire-minette

 

Là où Miquèl ne savait plus comment se mettre

Au moins il y avait des ravitos 

 

Mirage d’une fin arrivant bientôt

En tout cas on y a bien fait honneur

Surtout les chocolats, ceux-là ne nous ont pas fait peur

Sans oublier nos amis les bénévoles

Eux, nous ont tous trouvés bêtes, mais plutôt drôles

 

Du coup ils nous ont bien resservis

Un peu d’énergie pour traîner cet accoutrement maudit

 

Deuxième jour, avec un redémarrage courbaturé

Il n’y a de doutes qu’on n’avait pas fini d’en chier

Messes en boucles faisaient du mal à nos concurrents

Avaient ils pensé à ce que ressentaient nos tympans ?

Nul ne voulait nous doubler

Certainement en respect à notre sainteté

Honneur et courage nous ont guidé pendant cette noble quête

En 14h36 nous étions de retour à la buvette 

 

Malgré nos efforts ce n’est pas en jambons mais de la Ratz, bière locale

Avec laquelle nous fûmes récompensés à la sortie de ce dédale

Tristement pour eux, les premiers ont été moins abreuvés

Il ne sert à rien de courir, De La Fontaine l’a toujours affirmé

Nous pour le coup, on ne s’était pas trompés !

 

Amour et eau fraîche,

Vos évêques, Miquèl et Rémi

Evangile du Saint TUC

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

L’intégrale des Causses - de face, de profil, en biais

November 17, 2019

1/10
Please reload

Posts Récents

October 15, 2019