La Team bénévole TUC au TdT S CLM

15/09/2018

A quelques jours des derniers préparatifs du Triathlon de Toulouse, réception d’un email de l’orga : Qui est motivé pour représenter le TUC parmi les bénévoles sur les 3 jours afin de représenter le club sur le format S CLM ?

 

Justine

Ben moi ! Je suis toujours motivée ☺ avec deux bémols tout de même …

#1 C’est un contre la montre et non un relais je ne vais pas pouvoir m’échapper sur la cap.

#2 Aucun moyen de se planquer tout le monde sera là !

Mais l’idée de courir en équipe et pour représenter le club dans une très probable ambiance effervescente donne envie. On m’a proposé alors je joue le jeu. J’en parle tout de même à Nono étant aussi dans la boucle pour me rassurer de la peut-être fausse bonne idée. Elle est au taquet, bon ben OK ! Et surprise on sera tiré au sort toutes les deux avec un maillon fort, Julien ! Bien évidemment j’appréhende ce moment, mais après un an passé au TUC je connais l’esprit bienveillant au pire ils vont bien se marrer mais sans se moquer ☺ je le sais.

 

Noëlle

Je suis super contente qu’une équipe Tuc puisse participer au CLM cette année. Hasard des réponses, je fais partie des 3 heureux élus, avec Justine et Julien. Chouette, je sais qu’on ne va pas y aller pour trier des perles mais que l’esprit sera… TUC ! Petit coup de pression quand même que Julien soit avec nous, j’espère qu’il ne va pas s’ennuyer, et en plus, avec son gabarit, je vais passer pour une gamine de 12 ans sur toutes les photos 😊. Je sais que Serge est dans la boucle aussi, mais il n’a pas l’air de vouloir mettre un orteil à l’eau, dommage, ça aurait été chouette d’être à 4 (et je me serai sentie moins seule à la natation !). Mon organisme n’est pas spécialement fait pour du format court et depuis l’Altriman, je n’ai pas vraiment mis les pieds dans l’eau, ni sur des pédales, on verra bien ce que ça donne, mais je sais que le fait de le faire en équipe va me donner des ailes et me pousser à forcer un peu (si si ça arrive).

 

Julien

Le grand week-end du Triathlon de Toulouse approchant et comme souvent les mails du TUC se retrouvent dans la boîte “Pourriels” j’ai le bonheur de voir un mail Orga TUC entre “un mail pour l’achat de boîte de Viagra” et un mail pour “adopter une mature” ! j’ai bien fait d’aller y jeter un œil :)

A froid ma réponse est sans équivoque : -> Je suis grave motivé et chaud patate ! Je n’ai pu faire qu’une fois le Triathlon de Toulouse avant de m’inscrire au TUC il y a quatre ans déjà, j’ai toujours eu cette envie (certainement comme beaucoup ici) de pouvoir refaire le Triathlon de Toulouse avec quelques années de + au compteur ^^.

A chaud dans l’attente du verdict je faisais moins le malin et les questions commençaient à trotter dans ma tête, avec l’été qui est passé par là et les petits kilos des apéros, sur qui je vais tomber ? Parce qu’au club y a de la machine de guerre, du sanguinaire nourrit au biberon Isostar dès 6 mois !

Quand la liste tombe je suis super content d’être dans la team de Noëlle et Justine, j’ai pu voir à l’Altriman à quelle point elles mettent la bonne ambiance dans le club et je savais qu’on allait bien rigoler, se donner et profiter !

 

Justine

Petit email du Préz ! « Préparez-vous, ça va hurler ! » Ok zéro pression !!! C’est l’heure de mettre en place l’Équipe TUTUC !

On échange très vite, en fait on déballe notre sac … J’annonce direct que ça va pas le faire sur la cap, Nono enchaîne ça va pas le faire sur la nat ! Julien la force tranquille RAS … Bon ben la stratégie de course paraît évidente, Julien va nous emmener ! Nono suggère le portage sur la nat … Il nous parle de formation canard et de draft ! Aaah je sens qu’on va bien rigoler, tant mieux c’est bien pour ça qu’on est là, s’amuser, on l’a tous les trois bien à l’esprit, pas de soucis.

Vendredi : On s’affaire à mettre le village en place avec tout le TDT, y a du boulot dans les coulisses d’un tri ! On n’a pas idée ! Mais c’est chouette on sent que ça va être une belle fête ☺ Même si l’on sait que porter toutes ces barrières ça ne va pas aider à performer, on s’en fou, on n’est pas là pour ça. Toute façon on n’est pas au top, avec Noëlle on a la crève depuis 3 jours ça tombe bien !

Samedi Jour J : Chaque TUC que l’on croise nous demande si la pression monte, ben non, pourquoi ?! Après avoir accueilli les premiers participants du S le matin on se prépare tranquilou, on essaye de parler stratégie même chorégraphie mais tout se fera au feeling, c’est bien aussi.

On se met en tenue – tous les trois pareils, on est tout beau, on a la classe d’une « vraie équipe de CLM » disons-le ! - Merci Juliette et Eva <3 On entre dans le processus … Check point avec les arbitres et les bénévoles déjà à leurs postes, c’est chaque fois de grands sourires et des encouragements en tous genres, quel plaisir ! Vélos bien rangés au parc on peut aller au bord de l’eau, on sera les premiers sur la ligne de départ devant une horde de Tucos, quelle folie ! C’est beau à voir, à vivre, on peut partir tranquille !

 

 

 

 

NATATION

 

Justine

Mon moment préféré de cette épreuve il est là ! Aller à l’eau ! Et devant cette foule le plaisir d’y aller est décuplé. Le bon coup de pression arrive et c’est parti, on verra bien comment ça se passe ! Sur les premiers 100 m on nage, on se calera après, faut qu’on trouve nos marques, une première pour moi. Trop contente d’y être et de partager ça avec Noëlle et Julien. Les TUCS sur l’eau nous encouragent, ils sont à fond ☺ On commence à communiquer pour nager au mieux et accompagner Nono. On aura même des conseils de notre coach Laëti en canoë juste à côté, si ça ce n’est pas du suivi de luxe ! Ils vont vous raconter ça juste après …

 

Sur le dernier tronçon je vois un grand nombre de TUC en rouge, je souris ça va être le délire quand on va sortir, c’est cool en plus on ne nous reprend pas, faut savoir qu’on est parti avec seulement 30 secondes d’avance sur le deuxième groupe.

 

Noëlle

Le calvaire ! Déjà que d’habitude c’est ne pas ma partie préférée, mais là, avec tous les Tucs présents sur la plage, j’ai l’impression que TOUTE LA RAMEE va me regarder nager, j’ai peur et je sais que je vais en avoir pour 1 an à me faire chambrer…

L’idée est que les deux poissons nagent devant et que je prenne les bulles derrière pour limiter la casse. Sauf que je n’arrive pas à suivre le rythme et pourtant ils y vont cool. Ils passent donc leurs 750m à m’attendre, chaque coup de bras et ils sont déjà 3m devant, ça doit faire pitié à voir. A peine à la moitié, Julien doit craquer, il me propose de me pousser le pied. C’est cool, ça avance plus vite et ça me fatigue moins, mais ça ne doit pas être de tout repos pour lui, ça ne dure pas très longtemps. J’entends les voix de Benoît et Juliette sur les canoés, les pauvres ils doivent s’emmerder aussi, Juliette m’encourage mais je sens qu’elle doit se demander comment on peut nager aussi mal en étant normalement constituée de deux bras et deux jambes 😊. A un moment, je vois même Julien devant moi sur le dos, en train de barboter tranquillou à me regarder tout donner, on n’est pas tous égaux… Finalement, la masse rouge sur la plage se rapproche et miracle ! Je mets enfin de pied sur la terre ferme, ouf, ça c’est fait, je me détend un peu, je vais enfin pouvoir me faire plaisir. L’ambiance sur la plage est énorme, tout le monde est au taquet et nous donne des ailes pour aller au parc à vélo en petites foulées.

Merci à mes deux super poissons pilotes, même si ça a été un mauvais moment à passer, je crois que grâce à vous j’ai explosé ma vitesse habituelle (si si).

 

Julien

Pas de pression pour ce départ, partir premier c’est génial, tout le monde est là à t’encourager, des photos de partout, des sourires de partout c’est énorme !

Le compte à rebours défile et c’est un départ nath plutôt calme (pour ça le S équipe c’est génial). Comme prévu on essaye de se mettre devant Noëlle avec Justine mais ce n’est pas évident, dans l’eau quand t’as un rythme habituel pas facile de se caler sur un autre. On ne fait pas trop gaffe avec Justine et on prend un peu d’avance mais je vois que Noëlle ne lâche pas l’affaire, le visage concentré et qu’elle va tout donner c’est top !

Coach Laeti nous “coach” depuis le Kayak -> Julien pousse la pour l’aider (??) je préviens Noëlle, tends-moi une jambe je te pousse, me voilà à Castex un mardi soir en train de faire des éducs - un bras tendu, l’autre qui bourrine.

sauf que les éducatifs ça doit faire 6 mois que j’en ai pas fait ^^ alors en 1 minute voir moins, je suis rincé :).

Les mètres passent, Noëlle est toujours aussi sérieuse et motivée, on essaye de rester groupé, je me mets en dos de temps en temps, ça me permet de voir Noëlle au cas où elle craquerait et de rester pas loin devant.

Toujours la même détermination sur le visage de Noëlle, pas d’équipe qui nous rattrape, on est bien là tintin, au top :)

La plage s’approche bien, on s’aligne tous les trois et la sortie de l’eau est dingue,  c’est comme si tout le public avait mis un tee-shirt rouge ! J’en oublie même d’appuyer sur la montre ^^

 

TRANSITION 1

 

 

 

Justine

Trop contente de ce qu’on vient de faire, maintenant faut se préparer à pédaler, avant course on avait bien précisé à Julien qu’on avait besoin de chaussettes ! et que monter sans les chaussures au pied sur le vélo on ne savait pas faire. Donc bien sûr avec ses douées du triathlon il est le premier prêt ☺ Il check tout, il m’aidera même à mettre ma ceinture porte dossard, sans rien demander, on dirait qu’on avait répété cet enchaînement, ce n’est pas pro ça ! Au final on traîne pas trop et nous voilà déjà à la sortie du parc à vélo poussés par vous tous qui était au bord de l’eau.

 

Noëlle

Je reprends vite mes esprits et quelques réflexes acquis pendant les quelques triathlons de la saison. Je prends notamment le temps de boire un bon coup d’eau, je sais qu’on ne va pas prendre le temps de le faire pendant le vélo. Je suis prête assez vite et vois Julien mettre le dossard de Justine, quelle équipe 😊

 

Julien

La routine du triathlète, on arrive au parc j'enfile les chaussures, le casque, clip la ceinture et je vois que les filles gèrent bien, j’ai juste le temps d’attraper la ceinture de Justine et de lui attacher et ça part, gazzzzzzzzzzz

On sort du parc en rang d'oignon, on enfile les montures, les filles partent très fort et je les sens ultra boostées, génial !

 

VELO

 

 

 

 

Justine

C’est parti ! C’est plat je devrais m’en sortir. Comme prévu Julien prend les choses en main et ça roule. On prend un temps d’adaptation et c’est parti dans sa roue ! On est toujours les premiers à ouvrir la course sur la première boucle avec Fernando sur la moto qui ne tarie pas d’encouragements ☺ on est surboosté, vous êtes partout !! à chaque rond-point on reprend une dose ! à chaque passage au cratère on fait refait le plein, ça donne une énergie de folie ! Les équipes commencent à rentrer sur le circuit et je vois qu’on croise le TTM, à chaque passage on maintient l’écart, hé mais on roule super bien !! Julien a l’air épaté ☺ il félicite ses deux tucettes ☺, trop bien il n’a pas trop l’air de s’ennuyer, on dirait même qu’il doit forcer ;)

 

Noëlle

Sur cette partie, Julien nous avait annoncé direct « pas moins de 33km/h ». Là, plus d’excuse, va falloir tout donner. On est parti la première équipe, on a donc l’honneur d’avoir la Ramée pour nous tout seul pendant un bon tour, derrière la moto de Fernando, c’est hyper grisant, on a l’impression d’être en tête d’un triathlon ! Bien sûr, Julien est devant et nous mène à bon rythme. J’ai un peu de mal au début et je peine à rester dans la roue. Je vois Justine devant moi qui a l’air en pleine forme. En même temps, je crois qu’alors que moi je me suis déjà mise dans le rouge à la nat, eux se sont à peine fatigués… Je sens aussi les limites de mon vélo Décathlon, j’ai beau appuyer sur les pédales, ce n’est pas non plus un foudre de guerre.

Il y a du rouge de partout, ça crie, ça fait des holas, c’est énorme, on a pas le droit de ralentir !

Je finis un peu en sur-régime, avec les dents du fond qui baignent, Justine en était à peu près au même point, ouf ça me rassure ! Julien a l’air d’avoir un peu forcé, ouf, on a pas été que des boulets sur toute la ligne. C’est chouette, je crois qu’on a fait un beau vélo, Strava nous dira qu’on a fait du 34km/h de moyenne, contrat rempli !

 

Julien

Départ énorme avec Fernando qui fait rupter rapido sa moto, les filles repartent très fort une fois le chemin d’approche passé les filles partent fort dans le cratère ça sent le pilotage bol d’or !!

le Public est là, les Tucs aussi, on va se régaler :) :)

J’aime bien ce genre de tracé avec des relances, un peu de trajectoires, c’est vivant et exigeant, on ne s’ennuie pas :).

Les filles se calent rapidement derrière et en relance elles me passent devant, j’essaye d’être à l'écoute et de rester concentré, faudrait pas s’envoyer au tas quand même. J’observe les prochains concurrents que l’on voit juste après le demi-tour, les filles suivent et je le sens bien !

La fin du premier tour arrive, les cuisses chauffent bien, la nitro émotionnelle est là à chaque passage au cratère, quel public, c’est ouf.  Je commence à me connaître et je sais qu'à ce rythme le troisième tour va piquer !

Les tours passent, il y a de plus en plus d'équipes mais ça se passe bien sur la route, ça roule à droite, on dit souvent “on passe à gauche ! ” tous en cœur, les filles suivent vraiment super bien, le lactique monte de plus en plus et l'écart se creuse avec l'équipe suivante, waouh énorme je prends un pied de dingue :).

On arrive au bout du troisième tour et là ça pique bien les cuissots, on croise du monde sur le chemin d’approche vers le parc à vélo, c’est serré, on fait gaffe, ça gère :). Nous voilà de nouveau en rang d'oignons dans le parc à vélo avec tout le monde qui nous encourage, les filles ont vraiment assurées, je suis bien attaqué, chapeau !

 

TRANSITION 2

 

Justine

Bon ben c’est fini la rigolade, déjà que j’ai envie de vomir (tu vois Fred contrat rempli !) maintenant va falloir courir :/ On pose tranquillement les vélos on prend le temps de chausser, même si Clément et Olivier veulent nous voir partir à balle ! Heuu doucement les gars, là on va partir sur le footing du dimanche !!! D’habitude je fais la gueule quand je pars sur la cap mais quand même le petit Lucas est là pour t’encourager tu peux que y aller avec le sourire !

 

Noëlle

Natation : check, vélo : check. C’est bon, on arrive enfin à ma partie préférée, je sais que Justine stresse mais on va être là pour l’accompagner (juste retour des choses). Comme prévu, on n’a pas vraiment pris le temps d’enlever une main du guidon pour boire sur le vélo, je prends donc le temps de bien boire au parc à vélo et c’est partir pour 5 km de course à pied.

 

Julien

Chaussures hop, casque hop, glouglou hophop -> hophophop c’est parti !

 

CAP

 

 

 

Justine

Noëlle insiste bien sur le fait de prendre mon temps, je sens que je suis bien entourée et qu’ils vont m’aider sur ce moment compliqué. On sera escorté tout le long par Lolo et Vincent, au rythme de leurs sifflets, quelle ambiance ! Quelle chance ! Comme sur la nat et le vélo on s’organise, mais il n’y a pas besoin d’orga le simple fait d’être à côté d’eux me pousse. Et croiser chaque TUC me met dans le rouge c’est le cas de le dire ! Inconsciemment je donne plus. Mais ça tient sur 3 mètres ! Pas grave ils me disent qu’on court bien (sincèrement je n’y crois pas trop ☺) Je vois bien que Julien est en slow motion ! Je prends les meilleurs passages, ils se prendront les cailloux et quelques branches ce n’est pas ça le travail d’équipe ?! (Je ne devrais même pas écrire ça dans un club de machine traileur/raideur, la honte … mais si y a des cailloux à La Ramée !!!) Bref pendant que mes collègues racontent leurs vies «Ah tu travailles à Basso Cambo ?! » « Moi j’y suis bientôt ! » Et Patati Et Patata … (Je vous avais dit que c’était footing du dimanche !) Je suis en pleine réflexion - C’est quand même pas mal de courir ici, vous me croyez quand je vous dis que je n’avais jamais fait le tour ! on est parti de loin … Bref c’est bientôt la fin faudrait peut-être accélérer à un moment donné ?! On me dit plus que 600 m, plus que 800 m, allez un petit kilo non mais sérieux vous déconnez ! Noëlle me propose de me tenir la main pour me trainer, on essaye mais j’ai plus l’impression qu’elle se traîne un boulet au sens propre, et que c’est moi qui la retiens ! Allez au dernier ravito on tourne à gauche et on s’y met. J’accélère j’espère que ça tiendra jusqu’au bout pour faire bonne figure quand même. La ligne d’arrivée se dévoile au dernier moment et là c’est comme une fête surprise ! Vous êtes là en grand nombre, en haie d’honneur, on est acclamé, applaudit, ça prend aux tripes ça fait chaud au cœur. Je tombe dans les bras de mes coéquipiers « vous m’avez fait kiffer »

 

Il y a de ça un an je n’aurais jamais imaginé vivre un tel moment mais il n’est que continuité logique d’une très belle année passée à vos côtés. Ce club est force de bienveillance, de motivation et générateur de rencontres fabuleuses. Vous avez fait battre mon cœur au-delà du côté cardio. Je suis déjà nostalgique de ce grand moment que j’ai eu la chance de vivre.

 

Merci Noëlle et Julien pour votre partage en toute simplicité, on s’est bien marré, ça restera gravé.

 

Merci à notre Président et au codir pour cette très belle initiative.

 

Mille merci à toute l’Équipe du TDT pour votre travail colossal, merci de nous avoir permis de participer et de nous faire vibrer. C’était un plaisir de vous aider.

 

Noëlle

On n’a toujours pas été rattrapé, on a donc encore l’honneur d’être escorté par Vincent et Lolo, c’est cool !

L’idée était que Justine parte à son rythme sans se mettre la pression et qu’on s’adapte. Je sais qu’elle se connait très bien, mais qu’elle n’hésitera pas à tout donner pour pas nous décevoir. Elle m’impressionne, quel mental !! Julien, est, comme depuis le début, tranquille, il s’adapte 😊

C’est un vrai plaisir de courir sur ce parcours que je ne connaissais pas, Julien a l’air content, Justine ne parle pas trop 😊

Comme depuis le début, il y a du rouge de partout pour nous booster. A chaque Tuc croisé, je sens Justine qui accélère, mollo papillon. Petit arrêt au ravito, où François me refilera de l’isostar à la place de l’eau, le fourbe ! On continue notre petit bonhomme de chemin, toujours personne derrière, c’est trop bien ! Vincent nous annonce à 800m de l’arrivée, Justine veut accélerer, mollo mollo, on est au fin fond des bois, tant qu’on n’a encore personne en vue, on reste tranquille, on accélérera quand on sera à vue. Je lui donne la main sur la fin (Josiane du Montcalm’s style), j’ai envie de la booster mais sans la forcer. L’arrivée sur la plage est magique, on sent l’adrénaline de la fin, tout le monde a le smile. Une petite côte et nous voilà arrivée devant l’arche, remplie de Tuc en rouge qui nous font une super haie d’honneur, ils sont tous avec nous pour ces derniers mètres et on finit tous les trois main dans la main. On a finalement fait aucune des chorégraphies prévues initialement, trop d’émotions !

Gros calin d’arrivée avec Justine et Julien, j’aurai pas pu rêver mieux comme coéquipiers !

 

Encore un week-end de TucLove et de cœurs avec les doigts.

Quel plaisir d’être bénévole pour cette magnifique organisation menée de mains de maitre par l’équipe du TDT, bravo à vous tous. Non seulement l’organisation est parfaite, mais c’est en plus un très bon moment de bénévolat qu’on partage avec tout le monde et on est fier de pouvoir participer à ce beau moment de sport qui procure plein de bonheur à tous les athlètes du week-end. Maintenant, on peut vous dire, en tant que concurrent, que le TDT est le meilleur triathlon du monde (sans exagérer nooooon) et que ses bénévoles sont au top et ont les mains solides à force d’encourager !

 

Quel honneur de représenter le club, un immense merci à l’équipe du TDT pour nous avoir permis de vivre un moment vraiment de dingue. C’était chouette de participer à une épreuve en équipe qui reflète tout l’esprit du Tuc et de se sentir boosté par tout un club. Et en plus avec Julien et Justine, quelle chance, merci encore pour votre patience dans l’eau 😊

 

Julien

Coach Vincent ouvre la voie en grande pompe à coup de sifflet sur son vélo fétiche, suivi de tous les encouragements des bénévoles sur chaque points de passage où Justine met un coup de nitro émotionnel à chaque fois ^^

On laisse Justine gérer l’allure et le moins qu’on puisse dire c’est qu’elle gère !

Motivée, déterminée, on sent vraiment qu’elle ne lâchera rien, trop bien !

On se met en mode formation serré style patrouille de France, c’est bonne ambiance, le rythme est là et bien stable.

Je pense que nono et moi on a un peu trop papoté, avec du recul j’espère que c'était pas trop relou ^^. Les kilomètres défilent, les bénévoles au top et le temps aussi, on entend la sono, on s’approche du lac et voilà que Justine nous sort une accélération de l’espace à 800m de l’arrivée, whaaat énorme !

Pas de baisse de rythme, elle donne tout, plus on s’approche plus tout devient rouge de bénévoles, plus ça devient la folie, l’image de cette ligne d’arrivée restera gravée longtemps dans ma mémoire c’est garantie, une telle haie d’honneur ça ne s’oublie pas !

 

On a nagé à trois, roulé à trois et couru à trois mais en fait on était beaucoup plus, tout le club était avec nous et ça c’est vraiment senti sur la totalité du parcours ! GO le TUC !!!

Merci à Nono et Juju d’avoir vraiment tout donné, c'était vraiment génial, de la sueur, de la bonne ambiance et du lactique pour tous !

 

 

 

 

Être bénévole au Triathlon de Toulouse c’est vraiment sympa tous les ans, je prends toujours autant de plaisir à y passer le vendredi et le week-end, voir les potes, des nouvelles têtes (c’est là que tu te dis que t’es pas souvent aux entraînements parce qu'ils sont là depuis 1 ans ^^).

 

Longue vie au TUC et au TDT ! J’espère que l’idée va germer et que les candidats seront nombreux l’année prochaine que je puisse les encourager comme un dingue ;)

 

 

<3 BISOUS TUCOEUR JU JU NONO <3

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche