Promenade du dimanche d'IronPierre

25/06/2018

Le soleil se lève doucement sur la Promenade des Anglais, les vélos ont été déposés la veille, ainsi que les sacs de transition (avec tout un tas de barres énergétiques que je n’ai pas oubliées comme à d’autres raids :) ). J’ai évité le lait le matin, une des leçons particulièrement utile du stage à Auzat et des conseils de sage de Lolo Marquez (c). Ne sachant pas très bien à quelle vitesse je vais nager, je me mets dans le SAS de 1h06. Et c’est le départ, l’eau est belle et assez bonne. Aux différents tournants et bouées, ça bagarre un peu mais les entrainements de Nakache avec Laura qui n’a de cesse de me foncer dessus m’ont vacciné! A la fin de la première boucle, proche de la côte, une forte envie de revenir sur la terre ferme me prend mais je ne me suis pas tapé tous ces entrainements du lundi matin avec des remontrances de Laetitia sur la qualité de mes pirouettes pour ça, alors je continue et finis la natation. 1h05, ravi, je prends le temps de prendre une petite douche, vois quelques TUCos encourageants (Merci Guillaume et Lucia) et c’est parti pour le vélo.

 

Il fait bon, pas trop chaud, sur le plat, je me fais passer par Laurent Jalabert et Frederic Lureau mais mes amis sont encore derrière, et ce n’est que dans la montée que je retrouve les premières têtes connues. Je passe le col de l’Ecre (km 70) en forme avec une belle montée en repensant aux ascensions du col de Porc, du plateau de Beille et de la protection bienveillante de Christophe Romano et surtout avec une chanson dans la tête qui me suivra pendant toute la course: « Fleur d’épines, Fleur de rose »: https://www.youtube.com/watch?v=cv_bwM3XETI&frags=pl%2Cwn. Chelou le type… La course continue et que ne fut pas ma joie quand je vis le fidèle Vincent Montségur qui m’accompagnat pendant la montée de Gréolières (km 100), deuxième montée redoutée de la course de 6 km à 5% après le Col de l’Ecre. Puis la partie dure du vélo est presque finie, au km 120, c’est 1h de descente. Je reste prudent et une fois revenu sur le plat pour les 15 derniers km, je commence à être impatient de commencer le marathon, heureux de n’avoir eu aucune panne mécanique, crevaison ou accident. Une petite victoire de la journée. A l’arrivé à vélo, je vois Jerôme Fernandez, vaillant, attaquer sereinement son premier tour de course. 

 

 

 

Et c’est le début du marathon, le premier aller se passe bien, je me sens en cannes (à Nice, c’est le cas de le dire), mais le demi tour est vraiment long et de me dire que je n’ai même pas fait le quart… Mais le retour et avoir la foule qui encourage et la vue de la ligne d’arrivée (même si ce n’est pas pour tout de suite) me motive et je récupère mon premier choucou jaune, symbole que le premier aller retour a été accompli. Je retrouve mon pote Frederic Joint (guest star de Auzat) lors de cette deuxième boucle ce qui me change les idées. On recupère le chouchou rouge et à ce moment là, l’orage remplace le soleil de plomb. Mais après la Romeufontaine, ce ne sont plus les conditions qui me font peur, et le dernier chouchou, le bleu, est à mon bras. C’est dur, plus qu’un aller-retour, j’ai peur de cramper, de devoir renoncer si proche du but mais je prends mon mal en patience, comme lors de ces premiers entrainements avec David sur la piste, quand des Etiennes ou des Cléments faisaient exploser mes tympans en franchissant le mur du son me dépassant, et j’approche des deux derniers km, où je retrouve les quelques spectateurs vaillants qui sont restés malgré la pluie et je passe l’arche,… à 2 secondes en dessous de 12h tout pile ! Et moi qui voulait simplement faire moins que 14h. Quelle joie !

 

 

Merci le TUC pour toute cette année d’entrainement et de (quelques) courses. Ce fut un réel plaisir de vous connaitre peu à peu, km après km, goutte de sueur après goutte de sueur. Je n’aurai jamais pu faire cette course sans vous et quand bien même je n’aurais pas pu faire cette course, j’aurais quand même été heureux de faire partie de ce club. Bon courage à tous pour les prochaines courses !

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Sur un chemin de paix et de délivrance

October 16, 2019

1/10
Please reload

Posts Récents

October 15, 2019