Le TUC au RAID INSA

15/04/2018

Il y a quelques mois, je fis une rencontre inattendue. Je m’en souviens encore comme hier, c’était au mois de Novembre à Blagnac : c’est la première fois que je la vis en photo. Et dès cet instant j’ai su que nos destins seraient liés. Alma n’était pas très grande, un peu lourde, mais un look d’enfer avec son roux flamboyant. Je ne m’étais pas trompée, quelques mois plus tard elle débarquait à la maison, d’abord dans le bureau, puis sur le balcon : Alma aime le grand air ! C’est pourquoi nous sommes beaucoup sorties ces derniers mois, qu’importe le temps, qu’importe la température, nous avons bravé la météo ensemble et sommes parties à l’aventure à Pech-David !

Mais bon, Pech-David ce n’est pas assez exotique… ça manquait de piquant et je sentais l’ennui arriver. Alors j’ai trouvé LA course nous lierait à tout jamais : le RAID INSA INP.

 

 

C'est ainsi qu'avec mon fidèle destrier que j’ai pris place dans l’équipe de Sylvain, Serge et Mathieu. Clairement pas le même niveau, mais je savais au fond de moi qu’Alma les ferait craquer. Alors on s’est entraîné ensemble, Serge nous a concocté de bons parcours (VTT à la frontale sous pluie battante avec 3 degrés, CO avec fléchage allemand… il est plein d’imagination…). En cours de route, Pierre prendra la place de Serge, qui lui continuera de nous coacher puisque vendredi à 19h30, il m’a rappelé de manger une bonne assiette de pâtes, de boire un verre d’eau et d’aller au lit ! Oups… est ce que je lui dis que j’en suis à ma deuxième pinte ?

Bref, le lendemain matin on se retrouve à Muret. Pierre n’a pas à manger, il n’a pas non plus graissé sa chaîne et vient d’apprendre que le parcours ne faisait pas 35km mais 70, je sens que la journée va être riche en rebondissements ! Cool je vais pouvoir faire un super compte rendu !!

Et je ne m’étais pas trompée… On était beau tous les 4 avec nos tires minettes à faire le petit train, ça a beaucoup fait rire les concurrents (Sylvain : « c’est la première fois que lors d’une course on critique mes laisses, d’habitude quand on est devant, ça ne choque personne ! » non mais dit donc…). Résultat des courses : 1 laisse emmêlée dans la roue de Sylvain par ma faute, et celle de Pierre qui s’est cassée…

Pierre a cassé également une manette de vitesse, ainsi qu’une chaîne. Pas d’chance. Mais il nous a bien tiré à vélo, en même temps avec les mollets qu’il a, il pourrait se disputer le titre de Monsieur Grosmollets avec Matthieu V.

Pour la partie kayak, le courant nous a bien aidé. D’ailleurs je crois que Mathieu a eu chaud, ou alors il voulait nettoyer toute la boue qu’on avait accumulé jusque-là, puisque je le soupçonne d’avoir délibérément mené la barque dans les creux des vagues… Instant fraîcheur et concours de t-shirts mouillés !

 

Pour la partie trail, rien à dire, enfin une épreuve sans encombre.

 

Le run and bike, qui était une épreuve bonus (après l'épreuve de sarbacanes…), c’était fun aussi. Je les regardais s’échanger tous les trois le VTT pendant que moi je les suivais avec Alma (je sentais l’aponévrose plantaire arriver). Ils sont prêts pour affronter nos vice-champions régionaux de Run and Bike 😉

 

Dernière épreuve sélective : la CO dans la forêt de Brioudes. Bon moi je ne pouvais plus poser le pied, mais je les ai regardé courir dans tous les sens, une vraie leçon de CO !

 

Au final on termine 2ème équipe mixte de 4. Une super équipe, pour un premier RAID, que je remercie pour tous les conseils, pour m’avoir tirée, poussée, encouragée quand j’étais à la traine. Une pensée particulière aussi pour Dany, à qui on a bien pensé le long de la course.

 

Allez, y’a plus qu’à laver Alma, la remettre sur le balcon, et penser à la prochaine épreuve !

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Sur un chemin de paix et de délivrance

October 16, 2019

1/10
Please reload

Posts Récents

October 15, 2019