Un week-end à Gruissan avec le TUC

18/02/2018

Départ samedi matin de Toulouse pour être sur place à temps pour le départ du 18km auquel participe John. On arrive vers 12h30 à Gruissan. Il ne fait pas super beau et ya un vent de malade ! Récupération des dossards et on mange la gamelle de pâtes dans la voiture. On attend patiemment 14h puis c’est décollage pour la ligne de départ pour encourager les copains et voir la marée humaine partir à l’assaut du massif de la Clape. 14h30 top départ ! A peine le temps de voir tout le monde passer le 1er virage et hop direction la voiture pour se positionner sur le parcours pour supporter les jaunes et noirs ! Arrivée au kilomètre 5. On croise des tucos en VTT et on commence à voir les 1ers coureurs arriver à toute vitesse en moins de 30min ! Puis c’est au tour des 1ers TUC de passer ! On crie « allleeerrr » et « bravo » au moins 1000 fois ! Puis c’est les 1ères filles et les 1ères filles TUC ! Alllleeeerrrr ! Mais où est John ?? Encore des mecs, encore des filles ! « Allleeerrrr » On croise Jean-Michel Check. «Alllleeeeerrr ! Bravooo ! Mais où est John bordel ! On finit par le voir arriver en boitant. Il a mal au genou mais il a du mental le bougre ! « Je peux pas lever la jambe droite alors je vais monter jambe tendue ! » Et hop ça repart. On crie encore 10-15 « alleeerrr » et « bravoooo » puis on se dirige vers le passage du kilomètre 10. Les 1ers sont déjà passés. « allleeerrr !» « Aller ! Aller ! Aller ! Aller ! » « Aller le TUUUUUUUUC ». Les garçons ! Les filles ! On revoit tout le monde passer « Allleeerrrr », « Aller ! Aller ! Aller ! Aller ! » « Aller le TUUUUUUUUC ». Les bénévoles et les autres spectateurs comprennent assez rapidement qui on est ;) On attend que John repasse. Le gars est à fond dans la montée ! Il a repris du poil de la bête ! ça fait plaisir à voir. « Aller le TUUUUUUUUC ». « Aller ! Aller ! Aller ! Aller ! ». « Bravoooo ». On décide de redescendre au kilomètre 15. Et c’est reparti pour des « Aller ! Aller ! Aller ! Aller ! ». Des « Aller le TUUUUUUUUC » et des « Bravoooo » à n’en plus compter et à souler tout le monde ! On a froid mais c’est pas grave, on supporte les copains. On est là pour eux avant tout ! Encore une fois on attend que John passe avant de bouger et de finir notre joli périple de supporters sur la ligne d’arrivée dans le palais des congrès de Gruissan. John arrive en 2h25. Avec un genou en vrac c’est une sacré belle perf’ ! Chapeau l’artiste ! Machine ! Podiums et remise des prix avec notamment une belle 3ème place de Chiara. Puis direction Narbonne centre pour prendre nos quartiers dans la CIS au pied de la cathédrale. « Ah mais c’est fat ce truc ! ». On y retrouve Entre autre Clément et Mathieu qui ont décidé de venir à vélo depuis Castelnaudary. Chambre 107. Merci chef ! Douche pour le champion du jour ; les autres font leurs lits. 18h30. « Le repas est à quelle heure ? 19h30 ! Bon on va se boire une bière alors ! » A 300m à pied on arrive au bord du canal dans un petit bar avec 3 pelés et 2 tondus. Grosse ambiance pour un samedi soir ! Une pinte de Grim ambrée et 30min plus tard c’est déjà l’heure de remonter au CIS pour manger. On retrouve tous les copains jaunes et noirs. un petit ping pong plus tard on lance le mouvement vers la cantine parce qu’on a la dalle ! On n’a pas couru aujourd’hui mais la vache sa creuse de gueuler et de taper des mains toute la journée dans le vent et le froid ! Pâtes/poulet/haricots, tomates/feta, compote et kiwi pour ma part. On a course demain quand même on va pas déconner. Seb me sert un petit rouge bien frais ! Mes voisins de tables prennent 4 beignets au chocolat chacun ! Bref, un repas de veille de course tout ce qu’il y a de plus normal. 20h30. « bon on va pas se coucher, si ?! » « Je vous préviens, si on va se coucher maintenant, j’organise plus aucune sortie club ! ». On lance le mouvement et c’est toute une marée jaune et noire qui sort du CIS directement un pub qu’Emilie a repéré. On débarque à 30 dans le petit bar. Le gars est super cool ! « 30 ? ok pas de souci, mettez-vous là, demerder-vous ». On se reboit une pinte de Grim. Bon il est 23h les gars, réveil prévu à 6h demain et ya 25bornes donc on fait nos p’tites bites parfaitement assumées et on va se coucher ! La nuit est assez calme à part l’arrivée de John à 3h du mat’ qui a continué la soirée avec d’autres TUC et qui a fini en boite.

 

6h ! Reveil ! Matin de course. Tout le monde est chaud patate ! Direction le petit dej’. Pas vraiment prévu pour des sportifs (croissants, corn flakes, pain de l’avant-veille) mais ça fait le job ! Brossage de dents, reveil de l’ours qui a dormi 3h, On enfile la tenue de combat, rangement de la chambre puis décollage du CIS direction Gruissan ! Il fait méga beau !! « Ça y est j’ai envie de courir les gars ! ». On se gare à l’arrivée et on se fait un p’tit footing d’échauffement direction la ligne de départ à côté du Casino. Il fait 7°C avec un vent de malade et je suis en short et t-shirt ! On se cale dans la masse avec les copains du TUC. « Bonne chance les mecs ! Amusez-vous bien ! On se retrouve à l’arrivée. » Petite musique d’avant départ, ola et 3, 2, 1 ! C’est parti ! Je pars sur un rythme correct mais pas avec les 1ers qui partent eux comme des fusées à 3’25 du kilo ! Je suis entouré des quelques TUC. J’en aperçois aussi quelques-uns bien devant. Cool, on essaiera de les reprendre, ou pas ;) 1er mur après 2km de course. On est obligé de marcher mais je suis parti assez vite pour être bien positionné et j’évite les bouchons. Et là le kiffe commence. Le parcours est très varié. Cailloux, terre, forêt, single track, chemin forestier, quelques sections d’escalade ! Passage sous des pans de falaise, descente parfois tellement raide que ya une corde ! Je cours pas mal derrière Loïc puis j’arrive à lui passer devant. C’est long, c’est pas facile mais je prends vraiment mon pied ! Il fait super beau, ya pas de vent, ya des paysages à couper le souffle avec la mer, le soleil, le canigou enneigé au loin. Je cours à mon rythme. Je fais tout aux sensations. Je regarderai la montre pour la 1ère fois au kilomètre 18 ! Je reprends même Seb ! Le même Seb qui me disait la veille au soir en me servant du rouge qu’il allait me mettre 5min au mois ! Désolé Seb mais c’est pas ton jour ;) Tu feras mieux à la prochaine étape du TUC TOUR c’est certain ! On croise les TUCs sur le bord de la route qui nous encourage ! Ça fait du bien ! Ça rebooste. Je double pas mal de monde et je ne me fais pas trop reprendre. Les bénévoles m’annoncent 24ème ! Cool mais je veux accrocher le top 20 ! On fait des tours et des détours dans le massif de la clape. Puis on commence à redescendre vers la mer. Ça sent la fin. Je regarde la montre. A ba nan en fait, il reste 7km ! Aller on s’accroche, on lache rien, on a fait le job jusque-là, on va pas lâcher et se faire reprendre. Je garde l’objectif top 20 en tête même si je suis toujours 24ème et que j’ai personne autour de moi… J’aperçois Jerôme au loin ! Ah ba voilà un bel objectif ! Je m’accroche, je force en descente et j’appuis dans les montées. J’arrive à sa hauteur. « Aller Jeje ! On lâche pas ! Aller le TUC ! » Il me laisse passer. Et j’accélère, sur trois foulée J ba ouai je suis cramé vous croyez quoi ? On arrive au bord de l’eau. Cool c’est de la liste cyclable jusqu’à l’arrivée ! Allez on lâche pas, on allonge la foulée et ça va le faire. Mais ça serai trop simple. Je me souviens alors de la veille et de comment on se foutait de la gueule des mecs qui en chiait dans la dernière bosse vénère à 3km de l’arrivée. Aoutch ! Celle-là elle fait mal ! J’ai des poteaux à la place des jambes mais je m’accroche encore un peu. Aller c’est la dernière ! Après tu fais 10m et t’es arrivé. Mouai bon je passe la bosse tant bien que mal en entendant un mec juste derrière moi qui est pas loin de me reprendre mais nan je tiens ! Je serai p’tet pas 20ème mais je veux pas être 22ème moi ! La cheville vrille 1 fois, 2 fois. Putain je suis mort ! Mais je vois le bout. Un panneau annonce l’arrivée à 800m. Aller on accélère…ou pas ! Je suis au bout de ma vie. Une petite ola des tucettes à 200m et c’est l’arrivée !!!! Yeah !!! Je suis trop fier ! 2h05 ! J’ai fait un pur temps ! Bon je suis derrière les indétrônables machines que sont Etienne, Antho, Tom et Adrien mais je suis pas loin ! Et puis je suis 21ème ;) On ravitaille, on fait des photos, on attend l’arrivée des copains. « Bon on y va ? » « Mc do ? Je crois que ya un burger king à Narbonne. Ok go J. Un double whooper dans la ventre et 1h30 de voiture plus tard dans la papamobile et nous voilà de retour à la maison.

 

Un super week-end entre copains. Une super journée de supporters, une bonne soirée, une super course avec un parcours magnifique et un pur temps ! Merci le pôle compet’ pour l’organisation au top ! Et un grand bravo à tous les participants ! Bref, un week-end avec le TUC J  

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

L’intégrale des Causses - de face, de profil, en biais

November 17, 2019

1/10
Please reload

Posts Récents

October 15, 2019