Un week-end à Gruissan avec le TUC

18/02/2018

Départ samedi matin de Toulouse pour être sur place à temps pour le départ du 18km auquel participe John. On arrive vers 12h30 à Gruissan. Il ne fait pas super beau et ya un vent de malade ! Récupération des dossards et on mange la gamelle de pâtes dans la voiture. On attend patiemment 14h puis c’est décollage pour la ligne de départ pour encourager les copains et voir la marée humaine partir à l’assaut du massif de la Clape. 14h30 top départ ! A peine le temps de voir tout le monde passer le 1er virage et hop direction la voiture pour se positionner sur le parcours pour supporter les jaunes et noirs ! Arrivée au kilomètre 5. On croise des tucos en VTT et on commence à voir les 1ers coureurs arriver à toute vitesse en moins de 30min ! Puis c’est au tour des 1ers TUC de passer ! On crie « allleeerrr » et « bravo » au moins 1000 fois ! Puis c’est les 1ères filles et les 1ères filles TUC ! Alllleeeerrrr ! Mais où est John ?? Encore des mecs, encore des filles ! « Allleeerrrr » On croise Jean-Michel Check. «Alllleeeeerrr ! Bravooo ! Mais où est John bordel ! On finit par le voir arriver en boitant. Il a mal au genou mais il a du mental le bougre ! « Je peux pas lever la jambe droite alors je vais monter jambe tendue ! » Et hop ça repart. On crie encore 10-15 « alleeerrr » et « bravoooo » puis on se dirige vers le passage du kilomètre 10. Les 1ers sont déjà passés. « allleeerrr !» « Aller ! Aller ! Aller ! Aller ! » « Aller le TUUUUUUUUC ». Les garçons ! Les filles ! On revoit tout le monde passer « Allleeerrrr », « Aller ! Aller ! Aller ! Aller ! » « Aller le TUUUUUUUUC ». Les bénévoles et les autres spectateurs comprennent assez rapidement qui on est ;) On attend que John repasse. Le gars est à fond dans la montée ! Il a repris du poil de la bête ! ça fait plaisir à voir. « Aller le TUUUUUUUUC ». « Aller ! Aller ! Aller ! Aller ! ». « Bravoooo ». On décide de redescendre au kilomètre 15. Et c’est reparti pour des « Aller ! Aller ! Aller ! Aller ! ». Des « Aller le TUUUUUUUUC » et des « Bravoooo » à n’en plus compter et à souler tout le monde ! On a froid mais c’est pas grave, on supporte les copains. On est là pour eux avant tout ! Encore une fois on attend que John passe avant de bouger et de fin