Les bigo-Cèpes au Trail Toulouse Métropole

28/11/2017

 

​Ce dimanche avait lieu le Trail Toulouse Métropole, dont le départ était donné depuis le stadium, juste à côté de la maison TUC et qui partait faire des tours et des détours dans les coteaux de Pechdavid, le terrain de jeu de bon nombre de tucos le dimanche matin, à pied ou à vélo.

 

Il y a plusieurs formats proposés : 15km, 50km en solo, en duo ou en équipe de 4.

Je ne me souviens plus comment on en était arrivé là mais toujours est-il qu’on avait décidé avec John, Julien et Jeremy de le faire, pour le fun, pour les copains, pour la bonne ambiance ! On se donne donc rendez-vous le dimanche matin à 7h pour récupérer les dossards. La veille au soir, sur whatsapp, c’est compète de photos de bouffe et de bouteilles ! Faut pas changer les bonnes habitudes ! Le réveil pique un peu mais on se lève pour les copains donc ça aide. J’arrive sur les lieux à 7h15, on a déjà nos dossards et toute l’équipe est déjà là ! Au top la team ! On prend un café, on salue les autres tucos et c’est déjà l’heure d’aller s’échauffer car je suis le 1er à partir !

 

Je fais quelques tours de piste par 4 degré. Ça pique mais encore une fois c’est pour les copains donc ça passe ! Je retourne dans la salle pour le départ, un p’tit calin aux copains et je m’aligne à côté de Jéjé la machine qui me dit « ça va être dur de te suivre ». Sur le coup ça me motive mais je ne savais pas encore ce qui allait se passer ! Avant le départ, l’orga nous dit que le parcours qui devait faire 14km est réduit à 11 parce que ya un problème sur les berges de la Garonne. On se rapproche des escaliers et 5, 4, 3, 2, 1 c’est parti !

Je descends les escaliers prudemment (ça serai con de tomber à ce moment-là), je fais coucou aux copains et je pars à balle ! On monte sur le pont puis on redescend de l’autre côté, sur les berges et on se retrouve vite à 5-6 en tête. Je suis toujours à fond mais j’essaie d’accélérer. Le froid qui peut déranger quand on marche ou qu’on trottine doucement a vite disparu. Après quelques kilomètres, on ne voit déjà plus le 1er (il mettra 6min au 2ème sur 10km !), Jeje est 3ème et moi 4ème à quelques mètres de lui. Je tiens tant bien que mal, je me dis que c’est le début de la course, que je vais maintenir puis accélérer vers la fin pour essayer de le doubler. IMPOSSIBLE ! ça descend, j’accélère mais lui aussi, ça monte, j’accélère mais lui aussi ! Il y a 3 mètres entre nous mais ces 3 mètres sont comme figés, bloqués, ça n’augmente pas, mais ça ne diminue pas non plus malgré mes tentatives d’accélération. 4ème kilo, 5ème kilo, 6ème kilo, je suis à fond depuis le début, ça passe assez vite mais je commence déjà à être dans le dur et l’air froid me donne envie de vomir. J’arrive pas à tenir le 15km/h alors que j’ai fait le semi de Toulouse quelques semaines avant  15,8km/h de moyenne… Bref, je suis dans le dur, on passe le pont neuf, on redescend vers le stadium, on longe les berges et là, le gars qui me colle depuis quasi le début de la course décide d’accélérer. J’avais déjà pris un coup au moral en me faisant une raison que je n’arriverai jamais à doubler Jéjé mais là c’est le ponpon ! Un gars du TOAC tri en plus je crois. Ya pas moyen, toi mon coco tu me doubleras pas. 10secondes plus tard il est devant moi, il a rattrapé Jéjé et essaie de le doubler. Encore quelques mètres et on aperçoit déjà l’arrivée. Une tape dans les mains de toute la team, un passage de relais horrible à John (j’ai rien compris à leur système de chrono archaïque ! pourquoi on n’avait pas une puce accrochée à la cheville qu’on se serai passé ?), une tape dans la main de Jéjé que je n’ai donc jamais rattrapé et on part direct avec les copains Thul et Jerem dans la Thulmobile réquisitionnée pour le transport des troupes pour la matinée. Je passe le relais en 5ème position, la montre m’indique 10km tout pile en un peu moins de 40 minutes.

 

On monte vers Pechdavid et on s’arrête pour encourager John qui est déjà là ! on remonte dans la voiture et on trace jusqu’au 2ème passage de relais. On y retrouve les membres des autres équipes TUC. Un p’tit verre de coca, une banane et on décide de descendre un peu avec Jerem à pied pour encourager John dans la montée pendant que Thul s’échauffe. On voit passer les 2 autres équipes TUC, on voit passer des filles, on voit passer des solos mais pas de John. Mais t’es où John ? Bon ba on est là alors autant encourager ceux qui en chient dans la montée ! On donne de la voix, on hurle « John, t’es où ? » à travers la forêt quand soudain, une réponse ! Il est là, il est chaud, il est bien ! On le pousse jusqu’en haut et il passe le relais à Thul et son béret (ouai le thème de la course était « vintage ») et c’est parti pour 19km dans les coteaux ! On boit un coup, on popote puis on file rapidement dans la voiture pour que John qui est tout trempé puisse se changer et se réchauffer et on part sur le parcours pour encourager le grand ! On arrive à le croiser à 2 endroits puis on trace jusqu’au 3ème passage de relais. Jerem s’échauffe mais vite parce que Thul est déjà là ! Il trace le gars ! Impressionnant !

 

Passage de relais au top et c’est Jerem part à fond direction la ligne d’arrivée tout en bas. Pas de ravito pour Thul qui pense uniquement à prévenir l’orga qu’un mec s’est foulé la cheville dans la montée (quel dévouement ! C’est l’expérience bénévole triathlon de Toulouse ça) et on part déjà direction le parking du stadium pour y déposer la voiture et rejoindre Jerem pour le dernier kilomètre tous ensemble. On part en trottinant jusqu’à la passerelle et on aperçoit déjà Jerem qui arrive. On lui emboite le pas et c’est parti pour le sprint final alors qu’on n’a pas chaud, qu’on n’est pas chaud du tout et qu’on est un peu fatigués quand même ! Mais c’est avec les copains donc ça passe ! Une seconde d’inattention et c’est la mauvaise vrille de la cheville ! Rien de grave mais ça rappelle qu’il est déjà 12h et qu’on a passé la matinée à courir dans tous les sens et qu’il est grand temps qu’on arrive. On se prend la main et on passe la ligne d’arrivée à 4, crevés mais super heureux ! heureux surtout de l’avoir fait ensemble !

On finit 15ème équipe sur 70 environ. Bravo à la team Absolu qui remporte la victoire et à l’équipe TUC qui finis 3ème ! Et bravo à tous les participants TUC ou pas TUC, relais ou solo !

On reste sur place pour la photo de groupe sur le podium et pour le repas d’après course et c’est déjà l’heure de rentrer à la maison.

 

Quelques courbatures aujourd'hui mais une super matinée de course sous un grand ciel bleu, un super relais avec une équipe au top ! Merci les gars,  à refaire quand vous voulez ! C'est cool aussi les courses en équipe ;) 

       

Bastien, pour la team bigo-cèpes

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

L’intégrale des Causses - de face, de profil, en biais

November 17, 2019

1/10
Please reload

Posts Récents

October 15, 2019