"Des hauts et des bas" par Chris après Luzech

 C’est le gentil nom des victoires et des défaites. Des défaites j’en ai connu bien sûr, comme tout le monde. Mais j’en ai connu une l’an dernier, trois semaines avant l’IM de Nice, que je préparais depuis un an, lorsque je me suis fait renverser en moto par un camion. Ce jour-là le chauffeur ne s’était pas rendu compte qu’il venait de faire une croix sur un rêve de gosse et sur le support inextinguible de ma femme et de mes trois enfants. Je me suis donc résolu à suivre la course depuis mon canapé en regardant de temps en temps d’