Half du Lauragais - La course de John au mental

03/07/2017

 

 

Il y a toute cette semaine où tu regardes la météo du dimanche, où tu comptes tes heures d'entrainement 2017. Il y a ce "pas envie" puis enfin, ce dimanche où le réveil sonne à 5h15.

A Nailloux, il fait frais, il fait gris et je n'ai pas envie. Simplement.


Et puis, il y a cette ambiance, celle d'un jour de course, du noir et jaune un peu partout, des gens souriants. Que des gens souriants en fait. Des triathlètes aux organisateurs. Il y a ensuite cette natation, plus ou moins mal maîtrisée mais partagée avec un super Julien, des encouragements à la sortie de l'eau : ça booste mais la journée va être difficile.


Il y a du vent sur ce parcours vélo, sans doute trop pour moi, mais il y a aussi tous ces TUC qui t'encouragent au moment de l'aller-retour à Venerque et finalement, tu te dis que c'est dur mais que c'est pas si mal... De récentes connaissances du TOAC, Sylvie et Xavier qui te poussent pour que tu te donnes un peu plus, merci ;) 


Enfin, il y a la CAP... un changement de parcours qui t'apporte 200m de D+. Que du bonheur ! C'est dur mais les soutiens sont là : ma chérie FloRie, des TUC venus en vélo pour encourager, des TUC qui ont fini et restent pour t'encourager, des TUC qui te doublent et usent de leur force pour aussi t'encourager. Tu cours 10km puis les jambes te reviennent, c'est quand même chouette tout ça :) 


Tu prends du plaisir au final, c'est dur mais c'est génial. Ce n'est pas la course de ma vie mais c'est du bonheur. Il y a l'arrivée puis encore des sourires, de tous.

 

C'est ça le tri, c'est ça le sport, c'est ça la famille TUC Triathlon : un beau moment de partage un dimanche de grisaille ;) 

 

On aime et on reviendra, à Nailloux ou ailleurs !

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

L’intégrale des Causses - de face, de profil, en biais

November 17, 2019

1/10
Please reload

Posts Récents

October 15, 2019