Raid ISAE 2017

02/06/2017

 

 

C’est organisé par des étudiants de l’ISAE-SUPAERO. C’est sur 2 jours. Il y a 2 parcours (aventure 100km ou commando 150km). Tous les ans, ils changent de lieux. Les ravitos sont bien gérés. Ils mettent l’ambiance sur le parcours. A faire !!

 

C’est avec Pierrick que nous nous lançons sur le grand parcours. Pour lui, c’est sa 3ème tentative. Les 2 premières n’avaient pas été très fructueuses puisque lors du premier son co-équipier avait cassé sa patte de dérailleur et ils n’avaient donc pas pu passer les barrières horaires et lors du second son co-équipier avait développé une allergie au VTT et ils s’étaient alors rabattus sur le parcours aventure lors de la 2e journée. Cette année, il veut finir. J’ai la pression. 150 km 3300 D+ 2 jours, c’est l’objectif du week-end.

 

Nous sommes 4 équipes “ENSMARAID”, ancien club raid d’une école d’ingénieurs que nous avons en commun. Il y a une équipe sur le parcours aventure que l’on aurait croisé en train de manger des apéricubes aux ravitos. Une équipe sur le comando qu’on n’aura pas beaucoup vu, ils finiront au pied du podium. Et une équipe “grosses cuisses” aussi sur le commando qui déteste la CO !

 

 

Samedi 7h45 : derniers préparatifs. On fixe la laisse sur le VTT de Pierrick, petit check matériel de réparation, quelques barres de céréales, la pression monte, direction l’arche de départ.

8h15, le briefing : un appel à la prudence sous un fort vent.

8h30, départ VTT en mass start avec un clin d’oeil aux ensmaraideurs qui partent plus vite que nous…

2e épreuve : CO sur carte ign. Là on gère ! On a passé l’hiver avec une carte ign à la main. On trouve toutes les balises sans aucune perte de temps. On croise une de nos équipes ensmaraid en sens inverse, ils sont perdus, Pierrick leur montre où ils sont sur la carte et on repart !

Ensuite on rejoint le lac par 2 ou 3 petits km de VTT pour l’épreuve canoë. Vous connaissez ma passion pour cette épreuve… Et là, on se retrouve face à un lac démonté (vagues, moutons). On voit des gens qui font du sur-place, des gens qui reculent, des gens dans l’eau… On nous explique le parcours. 1ere ligne droite face au vent, on est tout de suite détrempé. On met beaucoup (beaucoup beaucoup) de temps à traverser. 1ere balise ok. Puis les 2 autres balises s’enchainent plus facilement mais non sans peine, dernière traversée du lac pour rejoindre nos VTT. Ouf c’est fini ! On n’est pas tombé mais mouillé de la tête aux pieds ! Finalement, je crois que j’ai aimé ça !

On croise alors encore nos ensmaraideurs “grosses cuisses” qui ont réussi à sortir de la CO, une tape dans la main. L’idée d’arriver avant eux nous effleure mais il reste 2 grosses parties VTT et un trail, ils vont revenir vite. De plus, on sait que nous avons la seule autre équipe mixte à nos trousses. Alors on ne traine pas trop trop ! Finalement, nos copains ensmaraid nous rattraperont dans l’avant dernière descente en VTT, ils descendent vite, je me gare. Puis lors de la dernière descente, notre première erreur arriva. On a loupé un changement direction : on doit remonter en poussant les vélos. C’est dur pour le moral. L’autre équipe mixte en a profité pour nous doubler. On finit donc par arriver, mais malheureusement 2 minutes après eux. On apprendra plus tard qu’ils ont suivi le parcours aventure sur le trail et qu’ils écopent donc de 20 minutes de pénalité. Yes !! Ca se jouera donc le lendemain !

 

Mais avant ça, un petit trail de nuit nous attend, 350 d+ annoncé pour 8km (au lieu de 250 dans le roadbook). Il était prévu une montée en lacets mais un bénévole oriente 3 équipes dans le mauvais chemin. On se retrouve dans une montée sèche en mode azimut sanglier à la Vincent Blusseau. Mais là je me sens bien. Je mène le rythme. Zéro répit. C’est trop bon ! Mais arrivé en haut : rien ! Heureusement, on voit des frontales qui nous ramènent vers le bon chemin, on arrive alors à la balise. On a gagné du temps. On redescend avec un bon rythme, je souffre d’avantage, le tendon du genou commence à piquer. Ca promet pour le lendemain !

Bilan de la 1ère journée : on est 1er mixte, 5/15 au scratch (pas beaucoup de monde sur ce parcours cette année…), devant les ensmaraideurs grosses cuisses !! Ils ne comptent pas nous laisser devant. Demain, c’est du VTT, beaucoup de VTT, pas de CO.

 

Dimanche 8h15 rebelote : le briefing. Aujourd’hui ce sera départ en chasse toutes les minutes. Le vent a encore forci. Les barrières horaires sont annoncées serrées.

8h38 : l'équipe mixte concurrente part.

8h39 : les ensmaraideurs grosses cuisses partent.

8h40 : On part ! Quelques km sur le plat (sur route) à lutter contre le vent. Je ne sais même pas si on arrive à aller plus vite qu’un homme à pied. Finalement ça monte (longtemps), ça descend (petite chute) ça descend toujours, ça remonte. Une seule idée dans la tête : la barrière horaire. Ensuite on enchaine avec le trail. Première barrière horaire validée. Puis run&bike. Deuxième barrière horaire validée ! Ouf plus que 32 km de VTT et c’est fini. Là on se rend compte qu’on va peut-être le finir ce raid !! L’equipe mixte est derrière nous mais pas tres loin. Cette dernière épreuve est difficile. Le vent ne s’est pas calmé. Mais c’est du 100% plaisir. On savoure chaque km. On fait attention de ne pas sortir du tracé.

Et finalement, on a fini. On est content, très content, super content ! Direction Barbecue avant la remise des récompenses et le fameux panier garni !!

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

A bout de souffle - Swiss peak Trail 360

February 18, 2020

1/10
Please reload

Posts Récents

September 29, 2020

February 23, 2020

October 15, 2019

Please reload

Archives