Triathlon de Carcassonne

21/05/2017

 1er triathlon pour moi, et en tant que novice de la discipline j’appréhendais beaucoup cette première compétition. Je ne savais pas du tout à quoi m'attendre. Je m'étais inscrite sur le S avec Tibo, en pensant que ça serait plus "facile" pour commencer. Nous avons d'abord était spectateur de l'épreuve de Kévin, le M, et à la vue de sa tête au fur et à mesure de l'épreuve je commençais à m'inquiéter un peu pour mon épreuve du lendemain ... donc la pression était au rendez-vous dès le samedi aprem, et jusqu'au dimanche matin !! 

 

 

Donc départ dimanche à 9h35, avec la nage en eau libre  ...  et puis courir et enlever sa combi (et là je me dis mais pourquoi je me suis pas entraînée avant ?!) le tout dans une superbe côte pour arriver au parc à vélo, et là j'ai su que ça allait être compliqué ! Heureusement que coach kévin était derrière la grille pour me guider à la transition, j'étais comme un oiseau tombé du nid : complètement pommée, je mets quoi en premier ? ha oui le dossard, ah si je mets pas le casque ça va pas le faire ... bref 50 milles questions à la minute, et Kévin qui criait derrière la grille ... !

 

Et puis c'est parti pour le vélo, en sachant que sur les 20km j'avais 10km de montée, je pense que je m'en souviendrai de ce fameux "Col du poteaux", un col pour mon premier tri, quelle idée ingénieuse (je remercie Kévin de m'avoir persuadé de faire ce tri) ! Je me demandais combien de participants il y avait, vu le nombre de personnes qui me doublaient ... mais j'arrive à trouver mon rythme et je me concentre sur mon effort, sans me mettre la pression parce que je sais que derrière les 5km de course à pieds vont faire mal. 

 

 

Je finis le vélo, je ne sais pas si c'est bien ou pas mais je suis contente de moi, et cette fois j'ai les idées plus claires pour la transition, je me chausse et en avant guingamp c'est parti pour 5km de souffrance, car j'ai pas vraiment pu bosser ma CAP, avec une reprise seulement depuis 3 semaines ... donc 5km de crampes, et de mental mis à rude épreuve ! Mais j'ai trouvé sur ce chemin bien vallonné, une équipière de fin de parcours du club de Portet, avec qui j'ai finis la course main dans la main ! 

 

Donc au final, l'expérience était vraiment géniale même si c'était dur pour un premier tri, je finis en 2h04, ce qui est pour moi une belle réussite et me donne envie de m’entraîner plus dur pour me dépasser.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

L’intégrale des Causses - de face, de profil, en biais

November 17, 2019

1/10
Please reload

Posts Récents

October 15, 2019