Triathlon de Lacanau

 

 

NATHAN

 

Premier Triathlon de la Saison en tant que TUC’iste et mes débuts sur le format M.
Une course qui s’annonce magnifique, avec le beau temps, le beau lac et surtout le beau parcours vélo bien roulant (marre des grimpettes ^^ !), mais un réveil écourté à 5h00 du mat par un coq intelligent !

Le sac est prêt les derniers check-up d’avant course sont faits, on colle les autocollants et FEU ! Direction le parc à vélo pour rejoindre les poto TUC’istes.

Une fois dans le parc, la prépa minutieuse du matos commence. On essaye du mieux qu’on peut de faire descendre la pression, avec un « Papi » Marichez (dédicace ;P) qui nous a fait un montage d’élastique de compet’ !! Et qui commence à se rendre compte qu’il a un peu abusé et que ça transition vélo risque de mal tourné ^^ …

Enfilage de combi en speed, et let’s go pour l’échauffement. Quelques longueurs avec Wilfried et Thomas histoire de dérouler les bras.

Le stress commence à monter comme avant chaque départ et on peaufine les derniers détails avec Thomas la Machina :D !

 

Le coup de feu est parti !!!

Départ en 1ere ligne ablok, et 100m de course à pied dans l’eau qui font bien monter le cardio avant de pouvoir plonger ! Direct dans le peloton de tête (mais pas pour longtemps ^^’), il aura suffi de 400m pour que je décroche et me cale sur mon rythme de croisière jusqu’à la première bouée. Je réaccélère sur les deux prochaines bouées et finis la dernière ligne droite du mieux que je peux en limitant la casse et espérant sortir dans les 150 premiers...
Au final je sors dans les 80 environs et je jette un coup d’œil sur les vélos de Seb / Wil pour savoir où en est la Team TUC ! (La Machina étant sorti 6ème de l’eau et le vélo n’étant plus dans le parc depuis des lustres !)

 

C’est maintenant parti pour 40kms de vélo, avec pour seul objectif d’appuyer très fort sur les pédales et d’envoyer les Watts sur ce parcours plat ! Quitte à se mettre plus que dans le rouge, mais au moins rien regretter et tout donner 😉 !

Puis au kilomètre 2, j’entends un bruit de ventilateur qui s’approche de moi ! Tout juste le temps de tourner la tête et me rendre compte que ce n’est plus un « Papi », mais bel et bien un Viking Marichez qui vient de me déposer sans forcer à plus de 40km/h !! Avec au passage un petit salut de la main à la façon d’un Lolo Marquez, pour te mettre une bonne MINE au moral !

 

Une fois les 43kms avalés en 1h11 et un léger cafouillage sur la transition CAP, on est paré pour tout donner sur le dernier Tiers de course !

 

Les jambes un peu lourdes du vélo, mais ça ne fait rien ! Je décide de partir à fond comme lors des entrainements transitions de La Ramée et je me dis que si je dois exploser au kilo 2 ce n’est pas grave !
Passage du kilo 2 check ! Passage du kilo 4 check ! Ça a l’air d’aller, je maintiens le rythme et on verra si les jambes peuvent accélérer sur la fin. Puis là, je croise les copains Seb et Thomas qui se talonne d’assez près et j’en profite pour les encourager ! Je croise Wil par la suite qui revient très fort et même chose, je lui lance un « Allezzzzz Wiiiilll ! Go ! »

Le demi-tour arrive, on n’oublie surtout pas de récupérer le pti « Chouchou » ^^ et de relancer l’allure un maximum à la moitié course pour essayer de rattraper les copains (même s’ils sont loin devant et que psychologiquement je me dis que ça ne sera pas faisable …)

 

BooooM ! La délivrance, ça en est fini !
Le speaker m’annonce une 26ème place et un Chrono de 2H20.

Place à la joie, sans trop réaliser qu’on fait partie du Top 30 et qu’on était un peu moins de 400 Triathlètes à prendre le départ !
Je vais de suite féliciter les copains déjà arrivés depuis un petit moment ^^ et qui sont en train de se goinfrer au ravito. Je n’oublie pas également d’aller remercier la famille qui a fait le déplacement et qui m’a encouragé tout au long de la course 😊 !

 

C’est sûr ! Lacanau ON REVIENDRA !

 

 

THOMAS

 

Il est 8h30, le dossard vient d'être récupéré, Wilfried et moi commençons les préparatifs à l'arrière de la voiture. En collant l'étiquette du dossard sur la tige de selle je me rend compte que le numéro qui m'était attribué ne correspond pas... sûrement une erreur de leur part je fais donc un aller retour express pour expliquer ça à l'orga et corriger la situation. Je retourne à mes préparatifs mais comme ça ne suffisait pas, voilà que ma roue arrière fuit... la chambre à air est percée au niveau de la valve il faut la remplacer, pas de stress je sais faire.

 

Il est 9h20, j'entre enfin dans le parc à vélo. Bonne surprise tous les athlètes sont regroupés par club, je rejoins donc les autres TUC’os pour les derniers préparatifs. On parle de choses et d'autres, on se marre, ça fait du bien avant la course ! La combinaison est enfilée, on part goûter l'eau pour y tourner les bras. On a de la chance, il fait beau, le vent est faible mais l'eau est fraîche ! Je dirai environ 16 degrés. C'est l'heure du briefing mais comme à son habitude le stress de savoir comment faire la boucle dans l'eau s'installe, on s'assure donc d'avoir compris auprès d'un arbitre mais aussi des autres concurrents, histoire de se rassurer !

 

Il est 10h, le départ est donné au pistolet et nous voilà en train de courir avec de l'eau à mi jambe sur environ 50m... j'alterne ensuite avec la technique du dauphin ou du papillon (LOL) car il n'y a pas encore assez de profondeur pour nager. Un groupe de 3 se détache, ils sont trop forts je ne peux pas les suivre, je continue donc à mon rythme avec 3 ou 4 autres concurrents. Il me semble sortir de l'eau en 5ieme position (à vérifier) et nous voilà dans l'aire de transition, le bitume qui mène aux vélos n'est pas protégé par des tapis, ça défonce les pieds !! La transition me semble correcte mise à part que j'ai préféré enjamber mon vélo tranquillement plutôt que de sauter dessus avec un peu de vitesse.

 

Il est 10h22 et quelques secondes, je donne les premiers coups de pédale. le parcours est très roulant et le revêtement est impeccable ! Je réalise rapidement que je vais devoir m'employer dur pour ne pas perdre trop de places... les autres concurrents roulent très forts avec leurs superbes vélos de chrono, leurs moyennes avoisinent les 40km/h ! Malgré un léger vent de côté et de minuscules bosses j'arrive à faire un bon vélo en ne perdant qu'une vingtaine de place. Seb Marichez me double au 33ieme kilomètre, je ne le reverrai plus... C'est parti pour la 2ieme transition, on se refait défoncer les pieds mais avec le sourire car il ne reste plus que la CàP !!! Je la joue aux sensations jusqu'à mi parcours pour éviter de trop regarder ma montre. La vitesse est bonne je suis à 4min/km malgré le sable et les racines qui jonchent le bord du lac. Sur la 2ieme boucle je croise Nathan, on se tape dans la main, ça fait du bien au mental mais les muscles commencent à me lâcher... heureusement il ne reste plus grand chose alors je serre les dents et je passe l'arrivée au sprint pour éviter de me faire doubler sur les derniers mètres, quel bonheur de franchir la ligne !! Nathan et Wil arrivent à leur tour, on se congratule et nous échangeons sur notre course tout en enfournant la nourriture du ravitaillement !

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

L’intégrale des Causses - de face, de profil, en biais

November 17, 2019

1/10
Please reload

Posts Récents

October 15, 2019